Blog

AFSTech | Installation des Antennes de Tambacounda et de Kédougou

Mme SARR et quelques Miss maths-Miss sciences

ASSOCIATION DES FEMMES POUR LA PROMOTION DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE AU SENEGAL

LA RENTREE SOLENNELLE DES FEMMES SCIENTIFIQUES ET INGENIEURES

ReSFeSI 2016

4ème édition

Installation des Antennes de Tambacounda et de Kédougou

 

L’AFSTech/Sénégal a terminé le Programme d’installation des Antennes régionales par les régions de Kédougou et de Tambacounda. Un pari gagné ! Cela n’a pas été facile.

Le public

Le public

De 2010 à Thiès à 2016, à Kédougou, en passant par Saint Louis, Louga et Matam, Dakar           (2 antennes), Fatick, Kaffrine, Diourbel, Kaolack, Tambacounda, Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, en partenariat avec la fondation SONATEL, le ministère en charge de la Famille, le Ministère en charge de l’Education, le Ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en plus de d’autres partenaires.

L’escapade aux cascades

Une délégation de l’Association des Femmes pour la promotion des Sciences et de la Technologie au Sénégal s’est rendue, à Kédougou, 702 km de Dakar, la capitale, pour procéder à l’installation de la dernière antenne  régionale. Ce fut un voyage « kamikaze », de nuit, dans un bus d’environ 35 places, effectuée par la Vice-Présidente, Melle Maïmouna NDIAYE et la Présidente Fondatrice, Présidente d’Honneur, Mme SARR Rufina DABO. Agréable voyage mais pénible de par la chaleur et l’état cahoteux des routes. Par moment, on est réveillé par des secousses mais la végétation est luxuriante  et le relief rappelle la zone du Fouta-Djallon. Cerise sur le gâteau, la visite des cascades de Dindé Fello, unique au Sénégal.

Départ de Dakar 29 avril, arrivée 30 avril, activité 30 avril, retour sur Dakar 1er mai, journée internationale du travail.

 

Une équipe était à pied d’œuvre autour du Gouverneur, Monsieur William MANEL, Monsieur l’Inspecteur d’Académie (IA), Monsieur Cheikh FAYE et  Mme  Anta DIOP chargée du Genre à l’IA. Les élèves primées au concours Miss maths-Miss sciences ont été récompensées devant la communauté éducative. Ces lauréates viendront à Dakar pour la Cérémonie nationale.

Le Gouverneur et quelques Miss maths-Miss sciences

Le Gouverneur et quelques Miss maths-Miss sciences

Mme SARR et quelques Miss maths-Miss sciences

Mme SARR et quelques Miss maths-Miss sciences

 

La cérémonie officielle a eu comme Parrain le Gouverneur qui a présidé la séance et comme Marraine, Mme TRAORE.

 

 

Les autorités ont pris tour à tour la parole pour magnifié la démarche de l’AFSTech/Sénégal.

La Marraine, avec beaucoup d’émotions, a remercié les initiatrices de la manifestation et a exhorté les élèves à suivre les pas des femmes-modèles que sont les membres de l’AFSTech/Sénégal et toutes les femmes, scientifiques ou non soucieuses du développement durable du pays, de l’Afrique et du monde. Elle a aussi encouragé les autres élèves à travailler sans relâche.

Des diplômes de reconnaissances ont été décernés aux officiel/les et à la communauté éducative.

Melle NDIAYE et Mme SARR

Melle NDIAYE et Mme SARR

 

L’AFSTech/Sénégal compte désormais 14 (quatorze) Antennes régionales pour promouvoir les filles et les femmes dans les disciplines scientifiques.

Pour renforcer la sensibilisation des acteurs et actrices de l’éducation et de la formation, l’AFSTech/Sénégal a lancé la Campagne Internationale « J’aime les STEM  » (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques/STIM) qu’elle compte mettre en œuvre avec les Ministères de tutelle, les partenaires et toutes les structures intéressées afin de contribuer à l’augmentation des effectifs des filles dans les filières scientifiques et techniques. Le Réseau Africain des Femmes Scientifiques et Ingénieures (RAFESI), l’Association Femme, Leader en Afrique (FLA) du Burkina Faso soit plus de 40 pays africains seront concernés dans la première phase.

La première activité sera organisée dans un établissement de la place à Dakar et les autres régions prendront le relais de même que les pays membres du RAFESI.

L’ambition de l’AFSTech/Sénégal c’est d’exporter le Programme « J’aime les STEM » au-delà de l’Afrique.

La cérémonie a été couverte par la presse locale.

 

 

Post a comment